Marijuana In My Brain date de 1977 et à placé le grille-pain sur certains des rythmes les plus chauds de Bunny Striker Lee, précédemment utilisés pour les scorchers de Johnnie Clarke comme Satta et Poor Marcus (avec l'étrange piste de Ronnie Davis); La lecture de Clarke de Going To A Ball est ici transformée en une ode au Bouncing Ball, qui est l'un des clubs les plus populaires pour les Londoniens noirs, et son hymne African Roots reçoit également le traitement de Dillinger. Bien sûr, la chanson titre a été le plus gros succès du groupe, une ode à la «herbe de la sagesse» entraînée par des overdubs de synthé spatial cosmique.

DILLINGER Marijuana In My Brain

20,00€Prix