Une sortie posthume de J Dilla est toujours une expérience douce-amère; soigneusement trié sur le volet par «Ma Dukes», son dernier lot de Detroit-funk, Motor City, compte 19 titres. Cependant, cela n'a rien à voir avec une série retravaillée de chansons de Biggie Smalls ou de Tupac mettant en vedette de nouveaux producteurs - c'est tout Dilla, pas de filtre. Plus d'une collection d'idées sporadiques (naturellement) arrachées du carnet de croquis du maître peintre après avoir exploré un atelier perdu.

 

EXTRAIT : https://www.youtube.com/watch?v=1kIW95NKVP8

J DILLA Motorcity

30,00€Prix